• Le deuxième récit de la conversion de Paul dans les Actes est placé sur la bouche de l’Apôtre des nations. Il confirme que la « vocation » de Paul est l’initiative de Jésus lui-même.

  • Que Dieu me préserve !

    David épargne Saül, par respect pour le roi et pour la Loi de Dieu. Cela lui sera compté comme justice

  • Saül fut très irité

    La victoire de David contre Goliath est célébrée par le peuple d’une manière qui suscite la jalousie de Saül et nourrit ses desseins les plus noirs.

  • Je viens contre toi avec le nom du Seigneur

    Voici l’image épique du combat de l’enfant contre le géant, une bataille qui est loin d’être physique. Elle est spirituelle. Les armes de Dieu sont étonnantes. Elles délivrent.

  • Le Seigneur regarde le coeur

    Dieu conduit le prophète à choisir celui qu’il a désigné et préparé. Le prophète est un guide dans la mesure où il se laisse guider par Dieu

  • Oui, l’obéissance vaut mieux que le sacrifice

    Saül a manqué aux devoirs de la guerre définis par Dieu, il s’est accaparé une partie du butin au lieu de tout détruire, selon l’anathème. Samuel lui reproche sa désobéissance

  • Je fais de toi la lumière des nations

    Dans la deuxième partie du livre d’Isaïe, pendant l’Exil à Babylone, le prophète annonce la venue de celui que Dieu a choisi pour libérer son peuple

  • Voilà l’homme dont je t’ai parlé

    Conformément au désir des tribus d’Israël, Dieu demande à Samuel d’oindre Saül comme Roi

  • Donne satisfaction au peuple

    Dieu déclare à Samuel qu’il accepte de laisser au peuple une nécessaire autonomie politique. La liberté aura pour corollaire la responsabilité

  • L’arche de Dieu fut prise: un désastre !

    Samuel, le dernier des Juges et le premier des prophètes est envoyé par Dieu à un tournant de l’histoire des Israélites, lorsque la menace philistine menace leur survie

  • La vocation de Samuel suit un genre littéraire bien rôdé dans la Bible. Elle manifeste l’initiative de Dieu et les médiations humaines nécessaires, comme ici celle du prêtre Eli.

  • Que le Dieu d’Israël t’accorde ce que tu as demandé

    La prière instante d’Anne est montée jusqu’au Ciel et le prêtre lui-même annonce qu’elle a été entendue de Dieu

  • Pourquoi pleures-tu ?

    Nous commençons aujourd’hui aux messes de semaine la lecture continue du premier livre de Samuel. Le formidable destin du juge – prophète Samuel est enraciné déjà dans le caractère miraculeux de sa naissance.

  • Voici mon serviteur que je soutiens

    Le prophète Isaïe annonce avec une intuition magnifique Celui qui changera le monde en l’aimant et en lui faisant du bien !

  • Je vous ai écrit pour que vous ayez la Vie !

    Jean termine sa lettre en nous en rappelant le but: que nous ayons la vie en plénitude, ce qui est le projet de Dieu pour tous, et que Jésus réalise en faisant de la volonté de son Père sa nourriture quotidienne

  • En Dieu, il n’y a pas de frontières. L’amour qui vient de Lui n’a pas de frontières. Et si tu n’aimes pas ce que Dieu aime, alors ne dis pas que tu aimes Dieu !

  • L’évangéliste continue son enseignement d’unité dans l’amour. C’est le vrai défi des communautés chrétiennes dans leur témoignage

  • Quiconque aime est né de Dieu !

    Nous sommes tous nés de Dieu dans la mesure où nous aimons. Annoncer l’Evangile, c’est révéler que ce dont les gens vivent est justement un don de ce Dieu qui les a fait ! Ils en vivent avant de la connaître !

  • Tout ce que nous demandons nous le recevons…

    Jean rappelle deux essentiels de la prière – l’union à Dieu par la foi et l’obéissance à ses commandements. Tout cela nous met en attitude de confiance et d’accueil

  • Les nations sont associées au même héritage

    Le mystère de l’Epiphanie, c’est que Jésus est venu rassembler toute la famille humaine. Nous sommes uns. aucune barrière ne devrait exister entre nous. Tel est la plan de Dieu, révélé par la venue de Jésus

Page 1 sur 3412345...102030...Dernière page »