• Je ne te dis pas sept fois, mais soixante-dix fois sept fois

    Pierre pose à Jésus la question du pardon. Jésus ne veut pas de limite, mais il indique que Dieu seul peut donner la force de pardonner

  • Je suis la servante du Seigneur

    L’annonciation à Marie, texte si aimé des chrétiens, dit en images le dialogue ineffable entre Dieu et Notre Dame Dieu l’a faite « pleine de grâce », elle est la « servante du Seigneur »

  • Si vous ne vous convertissez pas

    Jésus répond aux gens qui l’interrogent en les renvoyant à eux-mêmes, au lieu de toujours chercher la faute chez l’autre.

  • Jésus annonce aux chefs religieux du pays que la garde du peuple de Dieu leur sera retirée et confiée à d’autres. Le peuple juif demeure pour toujours le peuple choisi. Nous lui sommes agrégés.

  • Jésus indique à quel point il considère essentiel qu’un chrétien qui a des biens regarde avec compassion et partage avec celui qui n’a rien et qui se tient devant lui.

  • Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?

    Sur le chemin de Jérusalem, Jésus avertit ses disciples de son destin, mais ils n’y comprennent rien et sont davantage préoccupés de leur propre avenir.

  • Joseph était un homme juste

    Joseph ne savait pas ce qui se passait, mais sa confiance en Marie était si fort qu’il décide, tout simplement, de se retirer du jeu sans accuser quiconque. Dieu récompense sa vertu

  • Ne jugez pas.

    Dans le sermon « dans la plaine » de Luc, Jésus rappelle le devoir de miséricorde et l’interdiction de juger. Lui seul sait le faire et peut nous conduire à le vivre selon sa sainteté et sa perfection

  • Ils parlaient de l’Exode qu’il allait accomplir à Jérusalem

    Au moment de monter vers Jérusalem, Jésus ressent le besoin de prier pour lui, pour recevoir de Dieu son Père sa feuille de route, et pour ses disciples, pour qu’ils ne défaillent pas devant la croix.

  • Aimez vos ennemis

    Jésus poursuit son sermon sur la montagne et invite à la perfection, comme le Père. Nous ne pouvons pas l’atteindre par nos propres forces

  • Que votre justice soit miséricorde

    Jésus demande à ses disciples de pratiquer une justice à la manière de Dieu: non pas l’application stricte des lois, mais la pratique de la miséricorde, pour le salut du pécheur et non pour sa mort

  • Quiconque demande, reçoit

    Jésus nous enseigne la prière. Quelquefois nous avons l’impression que Dieu ne veut pas. C’est lorsqu’il sait que ce que nous demandons n’est pas bon. Sachons demander comme les enfants !

  • Il y a ici bien plus que Jonas

    Jésus fait face à l’incrédulité d’une partie de son peuple et à ceux qui, ignorant ses miracles, demandent des signes. Jonas n’est pas mort et à sa parole des païens se sont tournés vers Dieu: double image du Christ

  • Dire notre Père, c’est dire que nous sommes ses enfants

    La prière que Jésus nous a donnée est la mère de toutes les prières. Elle contient tout l’Evangile. Elle dit d’abord que nous existons parce que nous sommes le fruit d’un amour paternel.

  • j’étais étranger et vous m’avez accueilli

    Le Christ dévoile le critère du salut éternel. il n’est pas religieux, il est social: nous serons jugés sur l’amour porté à celui dont on sera devenu le prochain.

  • Viens, suis moi !

    Jésus passe devant un bureau de douane et appelle le douanier appelé Lévi (Matthieu). Il est venu pour nous tous, et pour nous sauver de nos péchés. il nous aime tel que nous sommes. n’ayons pas peur !

  • Le jeûne qui me plait

    Jésus parle du jeûne, et avant lui, Isaïe nous explique le jeûne qui plait à Dieu. La méditation du patriarche Bartholomée de Constantinople nous en livre la portée spirituelle

  • Prendre sa croix et le suivre

    Jésus annonce qu’il va être crucifié et il demande à ses disciples de prendre leur croix pour le suivre.

  • le jeûne qui plaît au Seigneur

    Jésus nous indique la spiritualité chrétienne propre à l’aumône, au jeûne et à la prière. Il nous invite à l’intériorité et à la vérité, pour une relation juste à Dieu, aux autres, à la création et à soi-même.

  • Il recevra au centuple

    Après son enseignement sur la richesse l’appel à tout quitter, Pierre s’inquiète: « Nous avons tout quitté, que recevrons-nous ? » (toujours la logique de l’accumulation…) Jésus répond: au centuple !

  • Enlève d’abord la poutre de ton oeil

    Dans le grand sermon de formation des disciples, jésus insiste sur la sainteté dont le missionnaire a besoin: il doit tout faire pour imiter Jésus, surtout par la bonté de son coeur, car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du coeur.

  • Laissez venir à moi les petits enfants

    Jésus continue de former ses disciples, même lorsque ces derniers le mettent en colère. Il reconnaît chez les enfants un formidable pouvoir d’aimer et de donner leur coeur. Ce sont des modèles dans ce sens. A eux est à ceux qui leur ressemble appartient le Royaume

  • Interrogé par les pharisiens, Jésus renvoie la question du mariage au plan originel de Dieu. Seul ce plan peut offrir un idéal, certes difficile, mais à la hauteur de la dignité de l’amour. Dieu en est le garant et la force

  • Chacun sera salé par le feu

    Dans son discours, Jésus nous appelle à considérer sérieusement les conséquences du péhé pour les autres et pour nous. le combat spirituel est profond. Seul Jésus peut le gagner en nous

  • Qui n’est pas contre nous est avec nous

    depuis la fin du chapitre 8 de St Marc, Jésus est en « séminaire » avec ses disciples. il veut les instruire et les former sur les valeurs du Règne de Dieu, si différentes de celles du monde. Sa largeur d’esprit est la marque du divin.

  • Ses disciples ne comprenaient pas ses paroles

    Jésus s’est un peu retiré des foules et commence à dévoiler à ses disciples son destin et sa mort. Ces derniers sont totalement perturbés, n’osent pas l’interroger, et en réalité ont du mal à comprendre leur maître et la nouveauté de l’Evangile

  • Nous sommes entrés, depuis le chapitre 8, dans une phase nouvelle de la vie publique de Jésus, celle où il se retire un peu pour former ses disciples aux valeurs du Règne de Dieu. Aujourd’hui, Jésus leur apprend que la vraie valeur, c’est la prière, source de confiance en Dieu.

  • Aimez vos ennemis

    Le « Sermon dans la plaine » selon saint Luc reprend des paroles très fortes de Jésus, dont on peut résumer l’essentiel avec ce mot de Paul: « Soyez vainqueurs du mal par le bien ».

  • Ses vêtements resplendissaient

    A un tournant de sa vie et au moment de monter vers Jérusalem où il sera mis à mort, Jésus monte sur la montagne pour prier. le Père lui dit son amour

  • Heureux es-tu, Simon, fils de Yonas

    Jésus annonce à Pierre le rôle qu’il devra tenir dans l’Eglise. Heureux sommes-nous d’avoir aujourd’hui Pierre, en la personne de François, et prions pour lui. La primauté de Pierre sur l’Eglise est un cadeau immense.

Page 1 sur 1412345...10...Dernière page »