• Obéir à Dieu !

    Paul invite à la persévérance dans l’obéissance, en l’absence du regard des autres. C’est cela, imiter le Christ

  • Imiter le Christ

    Paul présente une hymne liturgique qui présente le Christ, à l’inverse d’Adam, prenant la condition du serviteur de tous en obéissance totale à son Père.

  • Dans le Christ, on se réconforte

    Pour Paul tout doit être vécu « dans le Christ » et d’abord, les relations humaines fraternelles.

  • Pourvu que le Christ soit annoncé

    Paul déclare son amour sans limites pour Jésus, son désir d’être avec lui, et sa joie qu’il soit annoncé, peu importe par qui !

  • La folle espérance de Job

    Au plus fort de sa souffrance, et tout en questionnant Dieu, Job affirme une confiance ferme d’être sauvé par son Créateur

  • Honore ton père et ta mère

    Ephésiens, lettre de l’Eglise, est aussi une lettre de la famille, selon le coeur de Dieu, lieu de relations d’amour et de respect

  • dans le couple: aimer comme le Christ

    Dans un langage marqué par son temps, Paul célèbre le mariage comme « sacrement » (signe) de l’amour du Christ et de l’Eglise

  • Imiter le Christ

    Paul invite les Ephésiens à vivre la communion fraternelle proposée par le Christ, qui inclut le pardon et l’humilité

  • Que veut dire « monté au ciel » ?

    Jésus, avant de monter au ciel, est descendu aux enfers pour en sortir nos ancêtres et les conduire au Ciel avec lui

  • Sois fidèle à l’appel de Dieu

    Paul écrit sa lettre alors qu’il est en prison. il exhorte les siens à ne pas reculer mais à rester fidèle à l’appel de Dieu

  • Connaître l’amour du Christ

    Paul nous invite à contempler toute la profondeur de l’amour du Christ pour nous et pour tous

  • Embrasser toute l’humanité

    le mystère révélé par le Christ, c’est que toutes les nations sont associés au même héritage…

  • Jésus rassemble l’humanité dans l’unité

    Juifs et païens ne se rencontraient pas. Dans le Christ ils deviennent un seul et même peuple.

  • Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu

    Paul nous rappelle que le salut est une grâce de Dieu, reçu dans la foi et qu’il est oeuvre de miséricorde

  • Offrir nos souffrances avec Jésus

    Le Serviteur souffrant d’Isaïe offre sa vie pour la multitude et préfigure l’offrande du Christ

  • Paul remercie Dieu pour ses fidèles

    Paul commence ses lettres par une prière dans laquelle il remercie Dieu pour la foi de ses fidèles. Il reconnait ce qu’il y a de bon chez tous

  • La lettre aux Ephésiens commence par un hymne et le rappel que Dieu donne son Esprit Saint pour conduire la vie de ses enfants

  • le chemin de Croix de St Paul

    Paul confie à son fidèle collaborateur Timothée les derniers moments de sa vie, son isolement, sa « passion » avec le Christ Jésus.

  • L’Esprit Saint rend libre

    La vie chrétienne consiste à se laisser conduire par l’Esprit. On reconnait facilement ses fruits. CKe sont les bons fruits

  • Nous sommes les enfants de la femme libre

    Paul utilise, à la manière des rabbins, l’histoire d’Abraham, de Sara sa femme et de sa servante Hagar pour nous rappeler que Nous sommes les enfants de la liberté et non pas de la loi

  • Abraham fut sauvé par la foi

    Paul réaffirme que c’est la foi dans le Christ qui sauve. la foi conduit à l’obéissance du coeur à la loi du Christ

  • Ne pas retourner en arrière

    Paul considère que mettre la loi au coeur de sa vie, c’est retourner en arrière, abandonner le Christ et s’enchainer à nouveau !

  • Paul se voit contraint d’affronter Pierre, dont l’attitude lui semble ambigüe. Il n’ose pas vivre fraternellement avec les Païens convertis à cause de frères juifs qui veulent imposer leur Loi aux autres

  • Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère

    Paul raconte comment Dieu a révélé en lui son Fils et comment il a reçu directement de Lui sa mission auprès des païens.

  • L’Evangile de Paul est complet !

    Paul écrit aux Galates pour défendre l’Evangile qu’il leur a annoncé et dont certains veulent faire croire qu’il n’a pas tout dit, car il voulait « plaire aux hommes ».

  • Ce que Dieu a uni !

    Le récit de la création en Genèse 2 affirme l’unité et l’égalité fondamentale entre l’homme et le femme, et le caractère sacré de leur union spirituelle et charnelle.

  • La bénédiction de Dieu récompense la fidélité

    Dieu guérit Job, lui redonne richesse et famille. Il bénit la fidélité de Job et corrige ainsi la théologie à courte vue des amis de Job

  • Qui est comme Dieu ?

    La réponse de Dieu à Job est celle de Celui qui n’a pas à rendre des comptes, mais dont la puissance et le soin sont si grands qu’il invite simplement à s’en remettre à lui dans une confiance renouvelée. Sa justice dépasse celle des hommes. Mais elle seule est totalement juste

  • Accompagner un homme en détresse ne veut dire ni en rajouter par des paroles inutiles, mensongères ou moralisantes, ni se lamenter, mais être là, dans la confiance et l’amitié respectueuse !

  • La souffrance n’est pas toujours expliquable

    Job sait que sa souffrance n’est pas dûe à une infidélité de sa part. Il a été fidèle. IL sait aussi qu’on ne peut pas pas avoir raison contre Dieu…

Page 2 sur 1112345...10...Dernière page »